Courriers du coeur

Tu rencontres une situation à laquelle tu ne parviens pas à trouver la solution ? Tu as besoins de conseils appuyés sur la parole de Dieu avant de prendre une décision ? Tu aimerais nous soumettre un sujet de prière ? Tu souhaites partager ton expérience avec tes sœurs en Christ ?

Ecris-nous, et nous tenterons de t’apporter des réponses.

Qui sait ? Ton témoignage peut avoir un impact et toucher une sœur qui nous lit.

Tu es un frère et tu t’es perdu sur cette page ? Ne pars pas, tu es exactement au bon endroit ! Tu peux également nous faire part de tes questions ou de tes réflexions sur la FemmExtraordinaire.

N’hésite donc pas ma soeur, mon frère, à nous contacter directement sur le blog via le formulaire de contact ci-dessous, ou par mail à l’adresse courriersducoeur@femmextraordinaire.org ou par le biais de notre page Facebook.

Si tu préfères que ta question soit abordée de façon anonyme, nous te prions d’employer un pseudonyme dans le formulaire de contact au lieu de ton nom usuel. La réponse à ta question sera publiée sur cette page en fin de semaine et sera visible jusqu’à la prochaine parution.

Sois béni(e) ma soeur, mon frère dans le nom de Jésus.

« C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites. » 1 Thessaloniciens 5 :11

 

Courrier du cœur du 06/01/19

Peut-on s’unir avec une personne qui n’a pas reconnu Christ comme Seigneur et Sauveur?

 « Bonjour ma sœur,

C’est vraiment top d’avoir cet espace pour discuter entre nous ! J’ai 26 ans et j’ai récemment donné ma vie au Seigneur ! Quelle joie et quel bonheur de l’avoir dans ma vie. Compte-tenu de mon âge, j’ai suivi beaucoup d’enseignements sur la question des fréquentations.

 J’ai bien compris qu’il ne fallait pas se mettre sous un joug étranger, seulement voilà : il y a un homme qui me courtise. Ce dernier est de confession musulmane plus par culture que par conviction. J’ai beau lui signifier que si nous n’avons pas la même vision je n’arriverai pas à nous voir ensemble. Seulement voilà dans mon cœur il y a peut-être quelque chose pour lui. J’ai mis ce sujet en prière mais je ne pense pas avoir reçu de réponse… Il semble déterminé à me vouloir pour épouse. Que dois-je faire ?

Fraternellement ; »

Chère sœur,

Tout d’abord, merci pour ta question.

Comme tu l’as dit, la bible nous met en garde contre le fait de se mettre sous un joug étranger. Tu dois donc te demander : que cela signifie-t-il ? En quels termes, le fait d’épouser un non chrétien me place-t-il sous un joug étranger ? En quoi cela peut-il avoir un impact dans ma vie ?

Le mariage selon Dieu :

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme et ils ne feront qu’un » (Genèse 2 : 24).

Le mariage représente une alliance, entre un homme et une femme qui décident ensemble d’aller dans la même direction. Deux personnes partageant la même vision, les mêmes désirs, à tel point qu’ils ne deviennent qu’une seule et même chair.

Ne former qu’un avec son mari/sa femme implique de s’aimer d’un amour divin, cet amour c’est le Saint Esprit qui nous le transmet. Un amour patient, un amour dénué d’orgueil et de colère, un amour compatissant, un amour qui donne la force de pardonner, en somme ; un amour qui supporte tout. Cette vision de l’amour est purement biblique et il est difficile d’y accéder sans avoir Christ dans sa vie pour nous donner l’exemple d’un amour parfait et nous guider dans les moments difficiles.

Dans d’autres croyances l’on te dira que si ton mari fait ci répond comme ça, si ta femme fait ça réponds comme ci ; le monde nous donne une vision du mariage dans lequel l’homme et la femme sont en constante opposition, chacun veut gagner du terrain et imposer sa réalité.

Il est donc très important d’expérimenter une harmonie spirituelle avec son conjoint, afin d’être en phase et dans la même optique. Ainsi, le mariage sera une source de force pour faire avancer chacun dans sa foi.

Le rôle du mari :

Le mari est le chef de la femme et par conséquent de la famille. C’est lui qui va diriger le foyer et donner le ton spirituellement. (Ephésiens 5 :23). La femme doit donc se soumettre à l’autorité de son mari et donc suivre l’orientation qui lui est donnée par celui-ci. En tant que femme Chrétienne, se marier avec un homme qui ne partage pas sa foi pourrait la pousser à s’éloigner inconsciemment ou même volontairement de Dieu. Dans un souci d’harmonie l’un ou l’autre va devoir abandonner certaines pratiques, certaines croyances ou valeurs pour garder la paix dans son foyer. Dans le meilleur des cas, le mari pourrait rencontrer Jésus à son tour et ce serait alors une réelle bénédiction ! Mais c’est aussi un pari très risqué !

En conclusion, la parole de Dieu est claire ; garde-toi de te soumettre à joug étranger, car cela risque de t’éloigner de ton Dieu. Visualise plutôt ton mariage comme une corde à trois brins : toi, ton mari et votre Dieu, une association puissante qui ne se rompt pas facilement (Ecclésiaste 4 :12). Pour cela, ton mari doit avoir une relation personnelle avec Dieu et se soumettre à sa volonté. Ainsi tu pourras, en tant qu’épouse te soumettre à ton mari, sans aller à l’encontre des commandements de Dieu. Non pas que le mariage entre croyants est protégé de problèmes, mais les surmonter à trois est beaucoup plus facile.

Vous n’êtes pas encore engagés l’un envers l’autre, je te conseille donc de continuer de prier et de demander à Dieu de t’éclairer, de te donner le discernement afin de découvrir et de faire sa volonté et non la tienne.

Aies confiance en ton Dieu ; mets toutes choses entre ses mains ; et prépare-toi à rencontrer celui qui t’aimera comme Jésus a aimé l’Eglise au point de donner sa vie pour elle (Ephésiens 5 :25).

Prescillia R.

Chroniqueuse Femme Extra Team

8 thoughts on “Courriers du coeur

  1. Hello! Merci ce rappel est très important! Avant de savoir ce qui est recommandé ou pas il faut revenir à la base et la signification de l’union. Je suis certaine que nombreuses d’entre nous serons bénies par cette chronique !
    😘😘😘

  2. Hello, je penses que la position est un peut trop catégorique. Je penses que la réflexion doit être poussée plus loin que ça. Dès lors que le monsieur ne l’empêche pas de rester sur sa voix spirituelle à elle, je pense que c est déjà bien. La femme à aussi un combat à mener. Ça sert à rien de se résilier au prime abord sous prétexte que l’autre nest pas encore chrétien.
    Déjà qu’il pratique moins je penses que la réflexion mérite d’être encore poussé et là nous devrions voir la femme missionnaire en oeuvre.
    C est mon opinion.
    Sujet très instructif.

    1. Coucou, Merci pour ton commentaire et réaction… En effet, un article ne permet pas d’explorer le sujet en profondeur, il faut être concis et mettre l’accent sur l’essentiel. La bible est claire là dessus; l’homme est le conducteur spirituel du foyer …Il doit donc suivre le Bon Berger… Cela ne signifie pas que lorsque l’homme est «moins pratiquant » que sa femme et le couple ne peut pas fonctionner, mais voilà ce que la parole recommande…Si tu sais en tant que femme que tu veux suivre le Seigneur et que tu réalises que ton mari aura un impact important dans ta démarche, alors il faut t’assurer de la direction dans laquelle il te mènera. Dans le mariage et l’union, le couple atteint une unicité spirituelle, les deux ne font plus qu’un, il est donc important de partager la même vision. C’est une recommandation, pas une obligation. Mais la parole ne nous recommande que ce qui est bon pour nous.

      1. Hello merci pour la réponse.
        C’est très correcte. Je suis parfaitement d »avis. Mais Juste que dans cette situation, selon moi la première chose à faire est de travailler à la conversion de ce dernier. Homme ou femme nous sommes des missionnaires. Au moins au yeux de Dieu on aurait essayé.

  3. Très bel article qui ramène à l’essentiel. Dieu est bon et miséricordieux. Il nous donne à travers sa parole des conseils pour nous permettre de gérer nos vies. A nous de lui faire confiance et de les suivre.

  4. Merci en effet pour cet angle de réponse Prescilla, très bien nuancée. Le Seigneur nous recommande ce qui est bon et ce qu’il y a de mieux pour nous à ses yeux. Il est Souverain et Amour, il souhaite que nous vivions une vie épanouie dans ce monde et au-delà. Au final, nous avons le libre arbitre car Il nous laisse la liberté de choisir. Alors mieux vaut choisir en connaissance de cause!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *